Actualité à la région

Question parlementaire à l’attention de M. Madrane

Ce 18 juillet 2017, j’ai interrogé le Ministre Madrane d’Aide à la jeunesse sur le soutien scolaire aux jeunes placés en Service d’Accueil et d’Aide Educative. Sa réponse ne fût pas à la hauteur de mes espérances mais le point nécessitait d’être soulevé.

Retrouvez mon intervention résumée, ci-dessous, en quelques lignes et la version intégrale dans le compte rendu de la séance plénière.

Un constat

Le nombre de jeunes grandissant en service d’accueil (entre 3 et 18 ans) entamant des études dans l’enseignement supérieur est proche de zéro. Une directrice me disait qu’en 30 ans, elle n’en avait connu aucun… La cause de ce constat n’est pas un manque de capacité intellectuelle de ces enfants mais un manque de soutien scolaire et de modèle de parents à qui « dédier » leur réussite scolaire.

J’étais très affectée par cette réalité injuste. J’ai continué mes recherches et une lueur d’espoir m’est apparue. Le Service d’Accueil et d’Aide Educative « l’Amarrage » de Braine-l’Alleud compte quatre jeunes dans la dernière année ayant poursuivi des études.

La clé de ce succès?

En mettant en place un appui régulier et un suivi des devoirs par une asbl de bénévoles qui suivent de façon régulière les devoirs des enfants. Ceux-ci retrouvent un sens à leur travail et ceux qui le souhaitent poursuivent des études. Ils retrouvent le plaisir d’apprendre et partagent leur réussite avec des adultes référents.

La mise en place systématique et obligatoire d’un soutien scolaire pour chaque enfant placé via un appui régulier et suivi des devoirs ne pourrait-elle pas être envisagée?